Affichage des articles dont le libellé est Chien. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Chien. Afficher tous les articles

mardi 2 août 2016

La SPA

Il y a quelques années, j'ai voulu faire du bénévolat pour m'occuper au moins le temps d'un été. J'ai passé beaucoup de temps à chercher une association qui me conviendrait.
L'une des premières associations à la quelle j'avais pensé fut justement la SPA. Mais j'avais très peur d'y aller parce que j'avais peur de me retrouver confrontée à la souffrance animale et d'avoir envie d'embarquer tous les animaux que je verrai chez moi.
Du coup, j'ai beaucoup hésité avant d'y aller.
C'est en discutant avec quelqu'un que je connaissais à la fac que j'ai surmonté ma crainte et que j'ai poussé la porte du refuge de Toulouse.

Et puis finalement, j'ai pas du tout envie de les embarquer chez moi, et puis c'est pas si terrible !

Alors oui, effectivement, j'ai eu mes petits coups de coeur. Certains chiens sont vraiment trop adorables ! C'est vrai que les histoires de certains toutous font mal à entendre, mais on se rend aussi très vite compte que parfois l'étape refuge est un mal pour un bien.
Mais, il y a un truc aussi que beaucoup de gens oublient de raconter, c'est à quel point c'est enrichissant sur le plan personnel.

On dit que les chiens ne te reconnaissent pas, mais quand je vois la fête que me font les chiens que j'ai l'habitude de promener quand je rentre dans leurs box, je suis sûre que ces chiens là me reconnaissent. Il y a plusieurs chiens qui m'ont marqués depuis que je vais régulièrement au refuge.

Parmi les chiens marquants, il y a eu Kalach, Patty, GKapone, ou Binker.


Kalach est un magnifique chien, un malinois croisé chien loup. Il est encore jeune. J'ai appris à son arrivée au refuge qu'il avait été retiré à ses maîtres pour maltraitance. A force de le sortir à quasiment chaque fois, j'ai vraiment aidé ce chien à reprendre confiance et à devenir moins craintif. Avec lui, j'ai eu droit à quelques lechouilles. Ce chien avait commencé à se dresser sur ses pattes arrières et à me regarder chaque fois que je passais devant son box. J'avais vraiment commencé à développer un lien avec ce chien. Depuis, il est parti en parc.


Patty  est un Shar Pei. A son arrivée au refuge, personne ne pouvait l'approcher sans qu'elle ne grogne. J'ai passé plusieurs après midis à rentrer dans son box et à l'attirer avec des biscuits, avant de réussir à lui mettre harnais et à l'amener en balade. Suite à ça, je suis devenue l'une des personnes à la sortir le plus souvent.
Aujourd'hui, elle est en famille d'accueil chez moi. Face à l'urgence dans la quelle se trouvait le refuge avec tous les box fourrière de pleins et les enclos de parc complets, la Bête à Poils a été d'accord qu'elle serait mieux chez nous que la bas.


Binker est un vieux Rottweiler de 10 ans. C'est un peu le cliché du vieux Rott et c'est un amour. Jusqu'à ce qu'il trouve quelque chose à manger. Quand ça arrive, il faut vraiment le laisser faire sinon, il se retourne, montre les dents et grogne. Et un Rott qui grogne, c'est vraiment intimidant. 
Je m'en suis rendue compte à mes frais. C'est comme ça que je me suis retrouvée à attendre une bonne dizaine de minutes en plein cagnard que Binker mange la saloperie qu'il avait trouvé, pendant que je ne faisais pas la fière à l'autre bout de la laisse. 


GKapone est un genre de Staff déclassé, il est mignon comme tout. Ses oreilles ont été taillés n'importe comment, du coup il ressemble à un petit lapin, c'est super drôle ! Ca le décrédibilise totalement. Si tu rajoutes à ça le fait que quand il en a marre de promener, il se couche et se roule sur le dos, du coup on est obligés de le porter.  En rentrant de balade, il faut aussi le porter pour le remettre dans son box parce que sinon, il veut pas quitter sa piscine.

Je disais au début de l'article que c'est une expérience qui est aussi enrichissante sur le plan personnel. J'apprends beaucoup de choses sur les chiens et je comprends mieux le mien. Mes collègues sont super sympas et ouverts.
Quand je rentre le soir, je me sens fatiguée, mais heureuse et épanouie ! Je n'ai pas du tout cette sensation quand je fais quoi que ce soit d'autre !


mercredi 16 septembre 2015

7 Bonnes raisons d'avoir un chien

J'ai un chien, Hatchi. Avant d'aller le chercher à la SPA, j'avais mis beaucoup de temps à convaincre la Bête à Poils que c'était trop bien d'avoir un chien. Lui y voyait principalement les contraintes qu'un chien engendrait.


Sauf qu'il y a pleins de bonnes raisons d'avoir un chien. Pour convaincre celles qui n'y croiraient pas, voici une liste des 7 bonnes raisons d'avoir un chien.


  1. Ton chien est toujours content de voir que tu rentres. Même lorsqu'il fait une bêtise, ça n'altère en rien sa bonne humeur. Il est juste content de te voir. Avoues, ça change du chéri qui lève à peine la tête de son jeu vidéo.
  2. Il fait ses besoins dehors. Bon d'accord, contrairement au chat qui fait ses besoins dans une litière il faut sortir un chien (plusieurs fois par jour), même quand tu rentres à pas d'heure à moitié soûle. Mais t'as pas de litière à nettoyer, et ça, c'est trop bien !
  3. C'est une vraie compagnie. Un chien est beaucoup plus présent qu'un chat. Il est tout le temps dans tes pieds, il sait quand tu vas pas bien et il essaye de te remonter le moral. En plus, contrairement au chat, c'est toi qui choisi le moment câlin.
  4. Un chien peut être dissuasif. Quand, comme moi, t'as des voisins qui peuvent être un peu bruyant et que les potes de tes voisins sont des gens peu fréquentables, bah t'es content d'avoir ton chien. En entendant ton chien grogner tard le soir parce qu'il a entendu un bruit qui lui plaît pas, ça rassure.
  5. Le chien est un vecteur de rencontres. Bah oui, comme t'es obligée de le sortir pour qu'il fasse ses besoins et de le promener, du coup tu sors souvent. En sortant souvent, tu rencontres toujours du monde et souvent d'autres gens qui ont des chiens ou qui s'y intéressent. Donc, tu te retrouves souvent à discuter avec les gens. Le sujet de discussion sera principalement les chiens, mais t'as rencontré quelqu'un, et ça c'est chouette ! 
  6. Les chiens font rire. Quand on joue avec eux, quand ils font des bêtises, quand ils essayent de ramener un tronc d'arbre à la place du bâton, ... Fin bref, on n'a jamais fini de rigoler avec un chien.
  7. On peut l'amener partout. Certes, à condition de rester en terrasse, mais il y a beaucoup d'endroits qui acceptent les chiens. Et un chien en laisse, c'est quand même beaucoup plus pratique qu'un chat dans sa caisse.

J'aurais pu trouver d'autres bonnes raisons d'avoir un chien, mais j'en ai déjà listé pas mal ! Et puis, tous les propriétaires de chiens veulent un chien pour ces raisons là. Et avec Hatchi, j'ai trouvé tout ce que j'aime avec un chien, et j'en suis super contente !

vendredi 22 août 2014

Hatchi, chien dangeureux, la suite.

Comme je l'expliquais dans cet article, si Hatchi est effectivement croisé Staff, il serait automatiquement chien de première catégorie. Sauf que la loi précise certains points et n'importe quel vétérinaire peut rédiger le certificat attestant que le chien n'est pas un chien à catégorie (certains vétérinaires refusent de rédiger le certificat et redirigent vers un spécialiste).


Hatchi a donc été expertisé, comment ça se passe ?
Le vétérinaire commence par un examen morphologique du chien. Dans un premier temps, il pèse le chien. Ensuite, il prend ses mesures, il commence par mesurer la hauteur au garrot, suivi du périmètre thoracique, la largeur des hanches et des épaules, la longueur du crâne et du museau.
Enfin, il prend des photos, et rédige le rapport.
Toutes les mensurations et les détails physiques sont définis par rapport à la loi, et il suffit d'un détail (hauteur au garrot, ou longueur du museau par rapport au crâne par exemple) pour que le chien ne soit pas catégorisable.

Le résultat pour Hatchi :
Hatchi est sociable avec les humains dans le cadre de l'examen et ne présente pas les caractéristiques d'un chien dangereux.
Le vétérinaire nous a dit qu'il avait plutôt la morphologie d'un Akita Inu mais qu'il pouvait très bien être un croisé d'un croisé. Il pense qu'avant de se retrouver à la SPA, Hatchi était un chien de SDF ou de teufeur. Il a confirmé d'une certaine façon l'intuition que la Bête à Poils et moi avions.


Quel intérêt de faire expertiser Hatchi ?
La bête à Poils et moi considérons que le fait de posséder un chien de catégorie, c'est un peu le principe du "nul n'est censé ignorer la loi".  C'est à dire quand on adopte un chien qui n'est pas pur race, qu'on ne sait pas trop avec quoi il a été croisé, et qu'on ne connait pas l'histoire du chien ,  on se doit de s'assurer au moins qu'il n'est pas de catégorie.
Savoir ce qu'il en est, c'est s'éviter des ennuis pour la suite.
Ceci dit, Hatchi peut quand même mordre (comme tous les chiens), mais on pense qu'on sera moins emmerdés que s'il avait été de catégorie sans qu'on le sache.

lundi 28 juillet 2014

Hatchi, chien dangereux ?

Quand j'avais adopté Hatchi à la SPA, je savais qu'il n'était pas un Akita Inu pure race. La Bête à Poils et moi nous sommes beaucoup interrogés sur son croisement. On est quasiment surs qu'il avait été croisé avec un chien plus petit. Normalement un vrai Akita fait une bonne dizaine de centimètres de plus au garrot et pèse une bonne dizaines de kilos de plus.

Un Akita Inu pur race.

Au départ nous pensions qu'il avait été croisé avec un Labrador ou un Border Colley.

Et puis, au fur et à mesure qu'Hatchi perdait du poids et s'affinait, on voyait qu'il avait une morphologie d'avantage du molosse que d'un autre type de chien.
Et puis, chez le vétérinaire, on m'a dit : "y a du Staff la dedans". J'étais incapable d'y répondre. En rentrant chez moi, j'en ai parlé à la Bête à Poils, on a regardé des photos d'American Staffordshire Terrier ensemble. Et c'est vrai qu'Hatchi a un peu la même tête que l'Amstaff...

Un American Staffordshire Terrier pur race.


Par la suite, plusieurs personnes m'ont demandé s'il avait été croisé avec un Staffie. Du coup, j'en ai parlé à mon vétérinaire. Elle l'a bien (très bien) regardé et m'a répondu : "C'est pas improbable".
Ne voulant pas me retrouver avec un chien de première catégorie sans l'avoir fait exprès, j'ai demandé à ma vétérinaire s'il y avait une possibilité de savoir avec quoi Hatchi avait été croisé. Elle m'a dit qu'on ne pouvait pas savoir avec certitude, mais qu'on pouvait avoir de fortes présomptions. Elle m'a donné un numéro de vétérinaire à appeler, d'après ce qu'elle m'a dit, il est spécialiste au près du tribunal pour les chiens à catégories.

Hatchi, qui est avant tout croisé patate/nounours

J'ai appelé pour prendre rendez vous. Au téléphone, j'ai eu la secrétaire à qui j'ai exposé la situation. Elle m'a rassuré tout de suite en me disant que tout allait se jouer dans des détails que le vétérinaire allait trouver.

D'après la loi sur les "chiens dangereux", c'est à dire les chiens à catégorie, le Staff est un chien de deuxième catégorie. Les croisé Staff, les Staffs non LOF, et les chiens ressemblant ou ayant les caractéristiques physiques du Staff sont des chiens de première catégorie.
Ce qui fait que si on prend la loi au pied de la lettre, et qu'Hatchi est effectivement croisé Amstaff, il devrait être un chien de première catégorie.

Résultat, Hatchi sera expertisé début Aout. J'en saurai plus à ce moment là.

mardi 29 avril 2014

Depuis que j'ai un chien.

Un jour, j'ai décidé que je voulais un chien.
J'ai mis beaucoup de temps à convaincre la Bête à Poils de me laisser en avoir un. Quand j'ai réussi à le convaincre, on a passé beaucoup de temps à écumer les petites annonces à la recherche du chien de nos rêves, sans succès.
Et puis on a eu une idée : il y a des refuges pour chiens, pourquoi ne pas regarder là ?
C'est ainsi qu'on a passé du temps à regarder les sites de tous les refuges de la région. J'ai eu un coup de coeur, je l'ai montré à la Bête à Poils. Il a proposé qu'on aille le voir.
On y est allé, il nous a plu, on l'a ramené.

C'est comme ça que Hatchi est rentré dans nos vies.


Hatchi est un croisé Akita Inu, âgé d'environs 5 ans. C'est un chien qui avait été trouvé en train de vagabonder. La Bête à Poils et moi, pensons qu'il n'a pas été maltraité, surtout négligé. La SPA n'a pas su nous dire ce qu'il en était exactement.
On l'a adopté castré, pucé, vacciné.

A la maison, on a été agréablement surpris par son caractère. A l'intérieur, Hatchi ne bouge quasiment pas de son panier, si je le laissais faire, il pourrait y passer la journée. Il n'aboie pas, d'ailleurs je me demande s'il sait le faire... Il se contente de grogner quand il entend quelque chose qu'il ne connaît pas.
En voiture ou en camion, Hatchi se pose et ne bouge pas de tout le trajet, enfin jusqu'au moment ou il entend le bruit du frein à main...
Et puis, ce chien est d'une grande patience... On le trimbale partout, il se laisse faire, et il attend que ça se passe.


On pourrait croire que ce chien est parfait, et pour nous il l'est. Le seul bémol c'est qu'il n'aime pas trop les autres chiens, du coup je suis obligée de faire très attention quand je le promène, et je peux pas le lâcher n'importe ou...

Et sinon, d'avoir un chien, qu'est ce qui a changé dans ma vie ?

A première vue, je pourrais dire tout, mais, en fait, pas tant que ça...
Je me lève une heure plus tôt le matin pour avoir le temps de sortir le chien. C'est peut être le plus gros changement pour moi, qui au final n'est pas si difficile que ça...


Je ne sors plus de chez moi sans des poches plastiques (poches à crottes), et je découvre pleins d'utilités avec.
J'oublie souvent mes biscuits pour chien dans mon sac à main.
Le soir, j'ai enfin une vraie raison de sortir faire la promenade du soir avec la Bête à Poils.
Sans compter le nombre de fois ou je me lève pendant la nuit pour aller boire et que je marche sur le jouet du chien (et pas celui qui ne fait pas de bruit).
Avant je me plaignais des mues de mon chat. Sauf que depuis que Hatchi est là, j'ai l'impression qu'en comparaison, mon chat ne perd pas de poils.
Hatchi est le premier chien à s'enfuir de chez des amis. Grâce à lui, ils ont découvert un trou dans leur grillage et vont le réparer rapidement.


Enfin, je retrouve un certain intérêt pour mes baskets. Hatchi n'est pas forcément un grand sportif, mais il me suis très bien sur mes 4km de course hébdomadaire (penser à augmenter la fréquence).





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...