Affichage des articles dont le libellé est Crash Test. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Crash Test. Afficher tous les articles

mardi 24 janvier 2017

Haul Make Up Revolution

Au début du mois de décembre, comme à mon habitude en début mois, je suis allée au Pas de la Case. Etant tombée précédemment sous le charme de la palette Mermaids VS Unicorns de la marque Make Up Revolution (que je n'ai toujours pas utilisé d'ailleurs), j'ai craqué et j'en ai acheté d'autres de cette marque.
Trois en tout. Deux palettes de la gamme Salvation, et une de la gamme Iconic.

Palette Hard Day


Il s'agit d'une palette de neutres, principalement dans des teintes irisées, paillettées, avec une ou deux teintes mattes. La présentation est relativement banal, un boîtier en plastique noir avec un miroir et un applicateur mousse double embout. Chose que je trouve appréciable, il y a un miroir qui fait tout l'intérieur du couvercle. Du coup, je pourrais aisément emmener cette palette en vadrouille avec moi.






Comme tu peux le voir, au niveau des swatchs, les fards sont relativement biens pigmentés. Je trouve les couleurs assez jolis. Ce que je trouve également appréciable, c'est que cette palette permet de faire autant des maquillages neutres que des choses un peu plus travaillés. 




 Enfin, j'ai utilisé pas mal cette palette au moment des fêtes de fin d'année et je trouve que par dessus une base, les fards ressortent bien et tiennent vraiment bien la journée/soirée. Je recommande vraiment cette palette.

Colour Chaos


 J'avoue, cette palette, c'était un craquage complètement irraisonné. Comme si le neutre appelait la couleur. Il s'agit également d'une palette de la gamme Salvation avec cette fois ci, principalement des fards mats et presque fluos ! Même l'Electric Palette n'explose pas autant la rétine que celle là.



Toujours pareil, le même boîtier noir avec le miroir, et l'applicateur mousse double embout. Je pense que cette palette est très bien en complément des neutres que je viens de présenter. Je suis consciente que certains fards pourraient presque être des dupes de d'autres grandes marques (notamment Urban Decay). après, la palette se suffit à elle même, il y a plusieurs fards clairs et d'autres plus foncés pour réaliser différents types de maquillages (sauf du neutre bien entendu).
Je n'ai pas encore réalisé de maquillages avec, donc je ne sais pas comment ces fards vont se comporter par dessus une base. Je pense que pour les plus fluos, il faudra que je me trouve une base blanche pour les faire mieux ressortir. Sur les swatchs, ils me paraissent un peu palots.




 Acid Brights

Et voici la troisième palette qui fait parti de la gamme des Iconics. On voit clairement que c'est la gamme en dessous (pour moi du moins). Le boîtier contenant les fards est plus simple et n'en contient que 12. En plus, il n'y a pas de miroir. Par contre, le double applicateur à embout mousse est toujours là.


Comme tu peux le voir sur les swatchs, je trouve que cette palette est moins pigmentée que les deux précédentes. Surtout pour les fards jaune et orange. Je pense que pour ces deux fards qui sont vraiment fluos dans la palette, la base blanche sera plus que nécessaire.
Une fois de plus, je ne les ai pas encore utilisés, donc je ne sais pas comment ils vont se comporter par dessus une base classique.







mercredi 18 janvier 2017

Crash Test : Igora Colorworx Blue

Quand je suis allée me racheter du décolorant pour mes cheveux, je suis tombée sur un produit que je ne connaissais pas, l'Igora Colorworx de Schwartzkopf. Je me suis un peu interrogée dessus, je voyais pas trop ce que c'était.
Pour dire, j'ai même demandé conseil à la vendeuse. Elle m'a rassurée en me disant que ça s'utilisait de la même manière que le Crazy Color et que ça donnait un rendu similaire.
J'avais besoin de refaire ma couleur, je ressemblais un peu trop à une licorne dépressive, j'avais plus du tout de teinture. Je me suis dit, et si on testait?


Le produit se présente dans un tube, ce qui permet de le verser assez facilement dans le bol pour patouiller. Dans le bol, il a une couleur bleue un peu terne.


La texture est en même temps un peu pâteux et un peu gel, l'application est très facile. Le produit ne coule pas une fois sur le crâne. Au bout d'environs une heure, le rinçage se passe super bien, la couleur se rince assez facilement et n'a pas plus tâché ma douche qu'une autre marque.


 Passons à la tenue dans le temps, ce qui est le plus intéressant. pour rappel, avant l'application, mes cheveux étaient de cette couleur là. Bon, je triche un peu, ils étaient déjà décolorés.


Avant le premier shampoing, mes cheveux étaient de cette couleur. Je triche un peu parce que j'avais fait un shampoing sec la veille. Je sais qu'on ne voit pas grand chose, mes cheveux étant tressés de l'autre côté, mais j'ai pas mieux pour te montrer ce que donne la couleur en lumière du jour.

Selfie Hatchi !


Là, c'était juste avant le deuxième shampoing. 


Et, ensuite, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai pas vraiment continué de photographier l'avancée du délavement. 

Je ne peux pas vraiment dire combien de tempête la couleur a tenu puisque j'avais déjà les cheveux bleus clairs avant de poser cette couleur.
Dans l'ensemble, je suis relativement satisfaite et je pense que je reprendrai de ce produit si la situation fait que.

jeudi 24 novembre 2016

Crash Test : Palette Make Up Revolution : Mermaids VS Unicorns

Au début du mois, je suis montée en Andorre avec la Bête à Poils, comme tous les mois. De temps en temps, je traîne un peu avant de rentrer; Là cette fois ci, en attendant mes copains, je suis allée traîner dans une des parfumeries là haut. En fouinant, je suis tombée sur un stand de la marque Make Up Revolution.


Je ne connaissais absolument pas cette marque. La palette ne coûtait que 4€50, je me suis laissée tenter (pour le prix j'aurais pu en prendre 2). J'ai complètement craqué pour le nom de cette palette, malheureusement, je ne portera sans doute jamais une bonne partie des teintes dans cette palette. Je me suis dit "tant pis, au pire, ça me servira pour mes "artistiques"". Toute fière de mon achat, je l'ai montré à la Bête à Poils. il l'a regardé d'un air dubitatif en émettant un doute sur la qualité.
Je t'avouerai que j'étais tout de même assez d'accord avec lui.



J'ai passé un moment à regarder la palette chez moi à la regarder avant de me décider de faire les premiers swatchs. Et là, j'ai été agréablement surprise. Le côté gauche de la palette (les bleus et les verts) semblent relativement bien pigmentés. Il me tarde de tester ça sur une base pour voir ce que ça donne !



Par contre, le côté violet rose m'a un peu déçu. Je trouve que les fards sont moins bien pigmentés. Toujours pareil, je me demande comment ces fards vont se comporter par dessus une base. 


Dans l'ensemble, je trouve cette petite palette plutôt pas mal pour le prix. Maintenant, il faut voir à l'usage. Je trouve que dans cette palette, il manque une touche lumière, du coup, la palette ne se suffit pas à elle même, c'est dommage.
Je pense que la prochaine fois que je monterai en Andorre, j'en achèterai une autre parce que ces palettes seront toujours utiles quand je ferai mes expérimentations.




mercredi 21 septembre 2016

Crash Test : Arnicrise

Comme tu le sais, j'ai commencé à faire du bénévolat à la SPA au mois de mai. Je suis devenue une régulière vers début juillet. Depuis, je n'imagine plus ma vie sans. D'un côté, le refuge m'a énormément apporté sur le plan personnel puisque j'ai fait de chouettes rencontres et que je suis au cœur de quelque chose qui me passionne, les animaux.
Mais il y a aussi des aspects moins positifs dont les courbatures et les bleus. Plus sérieusement, je crois que je n'ai jamais eu autant de bleus de ma vie que depuis que j'y suis. Je n'ai pas osé me mettre en short de tout l'été car on croirait que j'ai été battue...

Du coup, j'ai décidé d'investir dans quelque chose pour aider les bleus à partir plus rapidement. En allant à la pharmacie, j'ai demandé conseil pour les bleus qui venaient d'être faits.
Le pharmacien m'a donc proposé de l'Arnicrise. Sans trop savoir ce que ça valait, je l'ai pris et je me suis dit que je testerai et je verrai bien. Je me suis dit que ce serait sympa d'en faire un petit crash test aussi.

Je t'avouerai que je ne savais pas vraiment comment réaliser ce crash test. Ma première idée fut de te prendre en photo deux bleus et d'un traiter un pour te montrer la comparaison dans le temps des deux bleus. Mais, c'est dégueulasse de prendre des bleus en photo. Du coup, j'ai décidé que t'allais devoir me croire sur parole.


Je n'ai aucune idée du pourquoi mes photos sont aussi sombres. Je sais, c'est nul...

Donc, la présentation, c'est une petite boîte qui contient un tube du produit. Une présentation basique en somme mais assez pratique à ranger. Le tube possède un bouchon à visse et tu dois le presser pour faire sortir le produit.
Le produit se présente sous la forme d'une crème blanche qui sent fort un mélange d'arnica, de camphre, de menthol et d'eucalyptus. Avec cette crème, tu dois masser ton bleu jusqu'à pénétration complète.

Tu dois me croire sur parole, quand je te dis que c'est réellement efficace. J'en ai utilisé sur plusieurs bleus que javais aux cuisses et j'ai vraiment constaté que les bleus sur les quels j'en appliquais partaient plus rapidement que ceux sur les quels j'avais rien mis. J'ai même constaté que plus j'en mettais rapidement après m'être fait le bleu, plus c'était efficace.
En plus, c'est une odeur que j'aime beaucoup, ce qui rajoute du plaisir à l'utilisation. J'en rachèterai très certainement.



lundi 4 juillet 2016

Crash Test : Color Tattoo Maybelline

Il y a quelques temps, je m'étais mis en tête l'idée d'acquérir une ou deux bases colorées. Je voulais en priorité une base noire et une base blanche.
Le premier site ou j'en ai trouvé ça a été Nyx. Suite à ma mésaventure, j'ai décidé que Nyx, c'était tout pourri et qu'ils ne méritaient pas mon argent.
Du coup, je me suis dit que je m'étais très bien passée de bases colorées jusque là et que je pouvais continuer à le faire.
C'était sans compter mon petit détour au rayon beauté à Carrefour.

J'ai mis la main sur le Color Tattoo de Maybelline en teinte Timeless Black. Dans le rayon, il y en avait plusieurs, mais je me suis dit que je commencerai avec le noir puisque c'était une des couleurs qui faisaient parti de mes priorités.


Donc, au niveau de la présentation, nous avons droit à un peau en verre avec un bouchon à vis noir. Sur le bouchon, il y a toutes les informations concernant le fard. Quand on ouvre le bouchon, on a accès directement sur le fard.
Je t'avouerai que je n'ai pas encore essayé de prélever le fard au pinceau, mais au doigt, il faut chauffer un peu le fard pour réussir à le prélever et ensuite l'appliquer. Je testerai au pinceau par curiosité, mais je pense que c'est le genre de produit qui sera plus pratique au doigt.
Comme tu peux le voir sur le swatch ci dessous, on a droit à un noir bien intense et couvrant.


Je pense que ce fard va être pas mal à utiliser en tant que base. Afin de vérifier ce qu'il en était, j'ai voulu voir le rendu avec différents fards. Et puis, je ne sais pas ce qui m'a pris, mais je l'ai essayé avec la quasi totalité de ma boîte à pigments. 
Verdict : pour certains fard, je ne pas trop convaincue du résultat. Par contre, pour d'autres, c'est sûr, ça n'a rien à voir. Certains fards ressortent clairement mieux dessus. D'autres, changent subtilement de couleur ou des paillettes que je ne voyais pas ressortent vraiment bien.
Je ferai un maquillage avec le Color Tattoo dans la semaine pour te montrer ce que ça donne utilisé en conditions réelles









mardi 27 octobre 2015

Crash Test : Masque "Eau" Secours de Sampar

Toute la blogosphère est en train de parler d'Halloween, moi je te parle de soin. Bah ouais, après avoir martyrisé sa peau avec des maquillages plus ou moins artistiques, c'est important de faire des soins.
Donc, je vais te parler du masque "Eau" Secours de Sampar,
Sampar est une marque que j'adore, j'ai pu tester pas mal de produits de la marque, et je n'ai jamais été déçue.
Les produits sont fabriqués en France et sont à 90% d'origine naturelle. Aussi étonnant que cela puisse paraître, leurs produits sont réellement efficaces et non comèdogènnes. Et petit plus (pour celles qui y sont sensibles), Sampar n'effectue pas de tests sur les animaux.
Ca c'est pour la présentation de la marque, passons maintenant au produit : le masque "Eau" Secours.


Qu'est ce que c'est ?
C'est un masque qui se pprésente sous forme de mono doses. On ouvre la boîte, dans la quelle on trouve des sachets. On ouvre le sachet et il y a un masque dans une matière un peu étrange. Il faut enlever le un film rigide qui protège le masque et poser le masque sur le museau.
On attend une bonne demi heure, on enlève, on masse, et voilà.


Mon Avis :
Comme j'adore les produits Sampar, je pourrais difficilement être objective. Ceci dit, je n'aime pas vraiment ces masques. ils sont efficaces, je vais pas le nier, mais de là à l'être 30h comme ils l'affirment, j'en doute.
Après j'aime pas trop les masques cataplasmes, je trouve que c'est dégueulasse au rendu pendant que tu l'as sur toi et que ça fait beaucoup de gaspillage. Je ne pense pas racheter ces masques parce que premièrement je trouve que c'est relativement cher pour ce que c'est, et deuxièmement, j'aime pas vraiment ce style de masques.

samedi 11 avril 2015

Crash Test : Le sérum réparateur à la Kératine Dollania

J'avais reçu, il y a longtemps le sérum réparateur à la kératine de Dollania, mais je ne l'avais pas encore testé. Va savoir pourquoi, le produit ne me disait trop rien. Je l'avais rangé, laissé de côté, oublié. Et puis, en faisant du rangement dans mes produits de beauté, ce sérum est ressorti. Du coup, je me suis décidé à le tester.


Apparence :
C'est un flacon pompe transparent rempli d'un liquide épais jaune. Le liquide a une odeur assez chimique, et spéciale. Perso, j'aime pas vraiment. Je ne sais pas quelle texture les sérums sont censés avoir, mais celui là est vraiment épais, gras et collant. C'est pas vraiment une texture que j'apprécie, je la trouve plus tôt lourde en fait.

Utilisation :
Sur le flacon, c'est écrit que c'est un soin sans rinçage. Il faut se brosser les cheveux ensuite passer le sérum dans les cheveux, en insistant sur les pointes abîmées.
Comme mes cheveux ont été décolorés et recolorés, et pas forcément toujours très bien traités. Aujourd'hui, j'ai des longueurs très sèches et des pointes très abîmées. Sur le papier, ce sérum convient parfaitement à mes cheveux, c'est pour ça que j'ai décidé de le tester.
La texture grasse et épaisse est très bien puisqu'elle ne coule pas, donc on n'en renverse pas partout. Aussi surprenant que cela puisse paraître, on arrive assez facilement à répartir le produit dans sa chevelure.
Bref, c'est un produit simple à utiliser.

Résultat :
J'ai l'impression que mes cheveux sont moins secs, surtout dans les longueurs. Par contre, je trouve que le produit me graisse les cheveux, du coup j'ai du augmenter le rythme de mes shampoings. Ca m'embête un peu.
Et sinon, je sais pas si le sérum était prévu pour faire ça, mais j'ai les cheveux lisses. Ca fait deux semaines que j'utilise ce sérum et que j'ai pas eu besoin de toucher mon lisseur pour avoir des beaux cheveux détachés.
Par contre, je vais rajouter un petit bémol pour la compo. En effet, elle n'est pas super clean puisqu'elle contient des silicones (cachés sous le charmant petit nom "dimethicone"). Donc à éviter pour toutes celles qui fuient tout ça.

mardi 31 mars 2015

Crash Test : Huile d'Olive

J'ai décidé de te parler aujourd'hui de mon démaquillant qui se nomme "Huile D'Olive". Et oui, la même que celle dans ta cuisine, que t'utilises pour faire ta vinaigrette.
Je te vois déjà venir avec des idées du genre : "ça démaquille pas et ça sert à rien". Et bien détrompe toi, l'huile d'olive  démaquille réellement, possède des propriétés hydratantes, nourrissantes et cicatrisantes, et en plus l'huile d'olive est moins chère qu'un produit cosmétique classique.

Comment j'en suis venue à l'utiliser ?
C'était il y a longtemps, au tout début que je m'intéressais aux huiles démaquillantes, que je lisais différents articles à ce sujet. Je me souviens être tombée sur un article ou une bloggueuse racontait sa tentative de démaquillage à l'huile d'olive et n'avait pas été convaincue. Elle disait que pour elle, c'était à réserver pour du dépannage. Si un jour, je retrouve l'article, je te mettrai le lien.
En ayant lu cet article, j'en ai parlé avec mon esthéticienne. Et elle m'a dit "Pas que pour dépanner, j'utilise ça tout le temps !".
Du coup, je me suis dit un truc du style "et je testais, moi aussi". Le lendemain, je suis allée au supermarché et je suis revenue avec un flacon d'huile d'olive bio.



L'utilisation :
Il faut savoir une chose, le gras permet de décoller plus facilement le maquillage de la peau et donc de l'enlever plus aisément. C'est pour ça que les huiles démaquillantes sont grasses. L'huile d'olive c'est quoi ? Une huile (donc corps gras) d'origine naturelle (contrairement aux huiles démaquillantes qui sont souvent chimiques).
Donc, je l'utilise comme une huile classique. J'en prend une petite goutte dans la main, je me masse tout le museau et je rince.
Par contre, il faut très bien rincer parce que l'huile d'olive se rince moins facilement qu'une huile démaquillante classique. Et ensuite, je poursuis avec ma routine du soir.

Le résultat :
Une peau très bien démaquillée, qui ne tire pas. Depuis que j'utilise l'huile d'olive, ma peau est beaucoup mieux. J'ai moins de petits boutons, et autres imperfections.

vendredi 16 janvier 2015

Crash Test : Lush gelée de douche

Dernièrement, je suis tombée sur la gelée de douche Lush, Plum Plum.
Alors, qu'est ce que c'est ?



Apparence :
Un petit pot avec un couvercle qui se visse, à l'intérieur : de la gelée. On va essayer de décrire l'apparence/texture, c'est de la gelée, relativement compacte, et qui bouge. En version Plum Plum, la gelée sent bon la cerise !
D'après Lush, elle est censée contenir des paillettes et scintiller. Perso, je cherche encore.


Utilisation :
Sur le pot, il y a avait écrit qu'il fallait frotter la gelée contre une peau humide. Des explications assez vague en somme (ou alors, j'ai pas été capable de comprendre).
Au début, j'ai pensé qu'il fallait enlever un morceau de gelée et se frotter avec ça. Résultat : Epic Fail, on arrête pas de faire tomber le petit morceau et on a l'impression qu'il se réduit jamais.
Du coup, j'ai essayé de frotter la gelée contre moi. Alors, soit, je suis vraiment pas douée, soit c'est un coup à prendre. J'arrivais pas à avoir une prise solide sur ma gelée, et j'arrêtais pas de la faire tomber.
Finalement, j'ai testé une autre technique, et c'est celle que j'utilise. En faite, je frotte ma gelée dans mes mains (un peu comme un savon classique) pour obtenir un peu de mousse et c'est cette mousse que je passe me ensuite sur le corps.
Je trouve que l'odeur ne reste pas très longtemps sur la peau, c'est dommage parce que je l'aime beaucoup. Enfin, je trouve que la gelée laisse la peau toute douce.

Mon avis :
J'en garde un avis mitigé. La texture étrange, on  a pas vraiment l'habitude d'utiliser ce genre de textures pour se laver, d'ailleurs cette texture est assez déroutante, on sait pas trop comment l'apprivoiser au début. Par contre, je pense que comme la texture se désagrège très lentement, je pense que la formule doit durer super longtemps, ce qui en ferait quelque chose d'assez économique.
Je me répète, mais c'est vraiment dommage que l'odeur ne reste pas sur la peau.
Et puis, Lush, t'as fait quoi des paillettes, elles sont ou ?

mercredi 17 septembre 2014

Crash Test : Manic Panic Atomic Turquoise

La première fois que j'avais testé cette couleur, mes chvouseveux avaient tout de suite viré au vert après le premier shampoing. Après avoir testé différents turquoises, dont le Voodoo Blue de Manic Panic, j'ai fini par y revenir afin de retenter le coup.
Si lpense oodoo Blue avait réussi à dissiper mes premières appréhensions, j'en avais quand même des nouvelles en le reposant.

Apparence :


Je vais redire la même chose que pour le Voodoo Blue, un pot tout bête avec une opercule, rien d'exceptionnel. Texture idéal, ni trop liquide, ni trop pâteuse. Enfin, pas d'odeur significative.

Application :
Manic Panic, roi/reine des applications parfaites. La texture rend l'application ultra simple, autant au pinceau qu'au patouillage.
Un rinçage facile, rapide, et mon carrelage s'en est bien remis.

Tenue :
Cette fois ci, j'ai pas eu le temps de trop laisser poser, j'ai gardé le produit 2h environs sur le crâne. J'espère que ça ne changera pas grand chose pour la tenue.
Avec l'expérience précédente du produit, je me méfiais beaucoup pour le premier shampoing. En me lavant les cheveux, je voyais l'eau couler bleu et j'ai eu un peu peur de voir la couleur dégorger sous mon nez... Quand mes cheveux ont fini de sécher, j'ai vu que la couleur n'avait pas viré au vert, elle avait juste fané...


Rien à faire, le Atomic Turquoise n'aime pas mes cheveux et le montre bien. C'est le seul turquoise que j'ai testé qui ne tient absolument pas sur mes cheveux.
Ensuite, au cours des lavages, mes cheveux se sont juste eclaircis. Aucune tenue sur moi... 
Je pense que je ne retenterai  pas ce turquoise.
Rendez vous avec le turquoise de Directions.

mardi 12 août 2014

Crash test : Manic Panic Voodoo Blue

J'ai refait ma couleur en utilisant Manic Panic, Voodoo Blue. Manic Panic, pas/plus besoin de présenter la marque. C'est un peu la référence en matière de cheveux toutsaufnaturels. Quand t'as décidé de ressembler à un manga/une sirène/un petit poney, il y a fort à parier que ce soit la première marque de coloration que tu trouves.
Encore une fois, je pars sur les mêmes critères : apparence, application, tenue.


L'apparence :
Rien à redire, un pot rond avec un couvercle qui se dévisse et une opercule qui protège le produit. La coloration est ni trop liquide, ni trop pâteuse, pas d'odeur significative.

L'application :
Bon, c'est du Manic Panic, je trouve que c'est l'une des colorations qui s'applique le mieux. Quelque soit ta méthode pour l'appliquer, au pinceau ou en patouillant, elle s'applique aussi facilement.
C'est l'une des colorations qui se rince le plus facilement et ne tâche pas trop la faïence.

La tenue :
La première fois que j'avais testé un turquoise Manic Panic, c'était l'Atomic Turquoise. La couleur avait dégorgé tout de suite en virant à un vert/jaune dégueu. Inutile de dire que j'avais quelques appréhensions avec cette couleur.

Et là agréable surprise au rendez vous ! Après un premier shampoing, la couleur n'avait quasiment pas bougé. C'est qu'à partir du deuxième (ou troisième, chais plus) que la couleur à commencé à s'éclaircir dans les longueurs.
Enfin, c'est le premier turquoise que je teste qui ne vire pas au vert/jaune dégueu au bout de quatre shampoings.
Voilà le rendu finale avant de refaire ma couleur. Je crois que j'en étais à 6 ou 7 shampoings au moment ou j'ai décidé de la refaire.


jeudi 12 juin 2014

Crash Test : Stargazer UV Turquoise

Dans la continuité de mes tests de colorations turquoises, je vous présente le UV Turquoise de Stargazer (et un mélange de différents bleus gardés de côté).
Je connaissais Stargazer depuis des années, mais connaissant mieux Manic Panic ou Directions de réputation, je m'étais jamais vraiment attardée dessus.
Mais aujourd'hui, en tant que crash testeuse de l'extrême, j'ai voulu essayer.
Je reprendrai donc les mêmes critères que l'Adore, c'est à dire l'apparence, l'application, et la tenue dans le temps.

Donc, commençons par l'apparence.


Stargazer se présente dans un kit contenant une paire de gants et un flacon applicateur de (je me rappelle plus quelle quantité de produit).
J'avais bien aimé, je trouvais que ça donnait un côté complet au produit qu'on n'a pas forcément avec Directions ou Manic Panic.
La texture et l'odeur ne m'ont pas marqué plus que ça.

L'application : 
Je l'ai appliqué dans les mêmes conditions que l'Adore, c'est à dire délayé dans de l'après shampoing et laissé poser plusieurs heures (cette fois ci, 4 heures). 
J'ai pas vraiment noté quoi que ce soit à l'application, ça se mets facilement aux racines et s'étale bien sur les longueurs.
Je pense qu'il doit  avoir environs 88ml (comme un pot de Directions) de quantité de produit dans le tube parce que j'en avais pas assez pour faire ma tête complète. 
Heureusement que j'avais de côté un pot rempli de fonds de pots de différents bleus pour combler.
La prochaine fois que je tenterai du Stargazer, je prévoirais au moins deux tubes.

La tenue : 
Je ne peux pas être entièrement objective parce que j'ai utilisé un mélange de bleus, mais je tiens quand même à montrer l'évolution dans le temps.

Après le premier shampoing. (j'aimais bien le rendu pas uniforme de ce mélange de bleus, je recommencerai éventuellement)

Truffe que je suis, les seules photos que j'ai sont celles après le premier shampoing et celle avant de refaire ma couleur. Il faudra se contenter de ces deux photos et imaginer l'évolution de la couleur.
Je pense que j'ai du attendre environs 5 ou 6 shampoings avant de refaire ma couleur.
Ce que je peux en dire c'est que la couleur s'est éclairci en virant progressivement à un vert/jaune pisseux, parfois un peu pastel, dans les longueurs.

Donc voilà la couleur que j'avais hier, avant de refaire ma couleur.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...